Médias, déontologie et dérapages

Philippe Merlant a analysé les sources des distorsions médiatiques, notamment dans cet article de synthèse : « Médias et pouvoirs, des relations de connivence » , Projet, 2011/1 n° 320, p. 14-21, dans lequel il pointe plusieurs sources de distorsions, notamment la puissance de l’entre-soi dans les milieux journalistiques. Il en a également fait une conférence gesticulée dont on peut voir des extraits sur différentes plateformes du net et se produit régulièrement. Au cœur de ses préoccupations la défiance des Français à l’égard des discours journalistiques.